Ateliers d’éveil et de réflexion sur le développement professionnel et personnel 

#SoftSkills #Relations

CONTEXTE

Robotisation, automatisation, intelligence artificielle qui mime l’humain… La vitesse à laquelle toutes ces technologies évoluent et se perfectionnent aboutit à une obsolescence accélérée de certaines des compétences humaines.* Le monde du travail se métamorphose en profondeur, et cela ne se fait pas sans heurts, ni inquiétudes. On le sait, on le sent, on le vit, et nos coachés nous en parlent en séance. Nous pensons que la transformation sera réussie si, et seulement si, nous faisons de cette révolution du travail une question avant tout humaine.

La deuxième édition du rapport « Future of Jobs » du World Economic Forum** nous indique que la capacité à apprendre et la créativité feront la différence et montent dans le classement des compétences les plus demandées. L’intelligence émotionnelle et les capacités de leadership  resteront très importantes.

OBJECTIF

Parce que toute transformation d’envergure commence par une transformation de soi, il ne tient qu’à nous, humains, de développer nos soft skills, les aiguiser, les exploiter, les mettre au service du monde de l’entreprise et du monde tout court. Laissons donc les machines être des machines, et faire en sorte que les humains restent des humains.

DURÉE

Formats courts en demi-journée, nous avons conçu des ateliers d’éveil et de réflexion sur votre développement professionnel et personnel dans le but de vous extraire de votre quotidien afin de repenser votre fonctionnement et vos automatismes. Ateliers chargés d’humanité autour de la question du sens, nous vous accompagnons à développer une conscience plus fine de votre personne et de votre environnement. Plus vous développerez vos compétences dites « douces », plus vous naviguerez facilement dans le monde du travail de demain. 

*Étude Deloitte sur les tendances RH 2018 nous indique que la durée de vie d’une compétence professionnelle (hard skill) est aujourd’hui de moins de cinq ans, alors qu’elle se situait aux alentours de trente ans dans les années 1980.

**La deuxième édition du rapport « Future of Jobs » du World Economic Forum : http://www3.weforum.org/docs/WEF_Future_of_Jobs_2018.pdf

Menu